Le PACHACAMAC

 

Le PACHACAMAC, premier restaurant péruvien gastronomique de Genève, a été inauguré en 2007 dans le quartier de la Gradelle, au-dessus du Parc des Eaux-Vives. Très vite, l’accueil de la clientèle genevoise et internationale est enthousiaste. Le PACHACAMAC fait rapidement son entrée dans le célèbre guide gastronomique Gault&Millau, bible des gourmets suisses.

Depuis 2007, l’équipe du PACHACAMAC, a effectué de nombreuses tournées gastronomiques dans toute la Suisse. Elle a régulièrement été invitée à animer des événements à Genève, Lausanne, Locarno, Lugano, Zurich, Bern et Bâle.

En 2013, le PACHAMAC se rapproche du centre de la cité de Calvin et  prend ses quartiers au 11, rue Voltaire. Dans son nouvel écrin d’influence coloniale et contemporaine, la cuisine voyageuse de Cecilia s’exprime avec toujours plus de talent, de créativité et d’inventivité.

L’appui constant de l’entreprise familiale d’import-export Swiss Brothers Trading permet à la brigade du PACHACAMAC de travailler au quotidien des produits en provenance directe du Pérou, en combinaison avec les ingrédients du marché local.

 

  • TIRADITO

     

    Ingrédients :

     

    600 g de dos de cabillaud (Bar, seriole, thon, saumon etcetc)

    jus de 6 citrons verts

    180 g de pâte piment jaune (Amarillo)

    180 g de pâte de piment Rocoto

    6 c.s. de «leche de tigre »*

     

     

  • Réalisation

    Préparation :

     

    1.  Couper le poisson en tranches façon sashimi.

    2.  Mélanger tous les autres ingrédients jusqu’à obtention d’un mélange homogène. En recouvrir le poisson.

    3.  Faire se chevaucher les tranches de poisson dans l’assiette.

    4.  Pour la décoration, procéder selon votre envie. Servir bien frais.

     

     

     

     

     

    Astuce :

     

    Vous pouvez l’accompagner de patate douce, manioc, choclo

    Vous pouvez personnaliser votre tiradito en ajoutant plus de piment, avec coriandre, caviar etc

     

     

     

Parcours

 

En créant le restaurant PACHACAMAC à Genève, Cecilia Zapata, a tenu à rendre hommage à ses parents disparus. Il y a plus de trente cinq ans en effet, Berta et Luis Zapata ouvrait un premier restaurant dans leur maison de vacances sur le site archéologique de Pachacamac au sud de Lima. Cette table de renom, joliment nommée Mini camping Don Lucho, fit immédiatement l’unamité auprès des gourmets, des intellectuels et des acteurs de la scène culturelle péruvienne. Sans compter les nombreux artistes, aujourd’hui célèbres, qui y firent leurs débuts.

C’est dans cet univers gourmand que Cecilia a grandi. Issue d’une fratrie de 9 frères et sœurs, tous aujourd’hui établis en Suisse, elle s’est formée dès son adolescence aux saveurs de son pays et à la création culinaire au contact de cuisinières péruviennes réputées.